Dépistage

Les symptômes des différents troubles d’apprentissage s’entrecroisent ou se juxtaposent et certains en cachent d’autres. Ainsi, le dépistage et le diagnostic de ces troubles sont souvent laborieux.

Etape 1 : Antécédents familiaux

Une origine génétique pour une majorité des troubles d’apprentissage étant plus que probable, la première étape à franchir consiste à prendre note des cas de dyslexie, autisme, déficit d’attention, haut potentiel, etc. qui se seraient déjà manifestés dans la famille parmi les grands-parents, oncles/tantes, frères/sœurs, cousins/cousines et à poser des questions ouvertes de type :

« Est-ce qu’un membre de la famille

  • a parlé tard ou ne parlait pas ?
  • a eu des problèmes scolaires ?
  • se comportait bizarrement ?
  • était connu pour être distrait ?
  • n’était pas compris par son entourage?  … »

Ensuite, il faudrait relever les similitudes qu’il pourrait y avoir entre ces membres de la famille atteints de difficultés et l’enfant pour lequel on cherche un diagnostic.

Etape 2 : Entourage extra-familial de l’enfant

Il est important d’aller discuter avec les personnes qui s’occupent de l’enfant en dehors de la maison (puéricultrices, nounous, instituteurs, professeurs d’activités parascolaires, etc.) pour avoir une vision globale de son comportement, de ses forces et de ses faiblesses car il ne montre pas les mêmes facettes de sa personnalité et de ses compétences partout.

Etape 3 : Corroborer les signes d’alerte

Lorsqu’une liste plus ou moins exhaustive des difficultés ou particularités de l’enfant a été établie, il est recommandé de la comparer avec les signes courants de chaque pathologie afin d’observer si un début de piste se dessine et ainsi permettre aux praticiens d’affiner leurs bilans et prise en charge.

Etape 4 : Qui consulter ?

Le tableau ci-dessous n’est pas exhaustif mais permet d’envisager certaines pistes.

Dans tous les cas, le diagnostic final doit être établi par un spécialiste.

Domaine de difficultés Types de difficultés Qui consulter Pathologies éventuelles
Arithmétique  

  •   confond les signes d’opérations (-, +, /, x)
  • inverse les chiffres quand il répète des nombres
  • différencie avec peine les nombres plus petits des plus grands
orthophoniste ou logopédiste spécialisé(e) en rééducation logico-mathématique Dyscalculie
Comportement  

  • a peu d’interactions avec les autres
  • hyperactivité
  • opposition
  • tics
  • grande fatigue diurne
  • ronflements la nuit
  • a de la peine à se concentrer
 

pédopsychiatre

neurologue ou neuropédiatre

neuropsychologue

somnologue

 

AutismeTDA/H

Langage oral  

  • ne parle pas ou peu
  • a un retard de langage
  • confond les phonèmes
  • ne sait pas faire de rimes
  • mémorise avec difficulté
 

ORL

orthophoniste ou logopédiste

neuropédiatre

pédopsychiatre

 

 

Autisme

Dysphasie

Dyslexie

 Langage écrit (1)  

  • a une écriture illisible
  • superpose les mots
  • dessine mal ou presque jamais
 

graphothérapeute

ergothérapeute

psychomotricien(ne)

 

Dysgraphie

Dyspraxie

 Langage écrit (2)

 

 

  • a de la peine à apprendre à lire
  • confond certaines lettres
  • fait de la lecture « devinette »
 

ORL

orthophoniste ou logopédiste

 

Dyslexie

Motricité générale  

  •  retard dans l’acquisition des automatismes
  • maladresse persistante
 

neurologue  ou neuropédiatre,

ergothérapeute,

psychomotricien(ne)

 

Autisme

Dyspraxie

Motricité oro-faciale  

  • a de la difficulté pour mâcher, souffler, siffler, se moucher …
 

ORL

orthophoniste  ou logopédiste spécialisé(e) en rééducation oro- faciale

 

Dyspraxie

Motricité visuo-spatiale  

  • se repère mal dans l’espace
  • a de la peine à recopier des textes ou des images
 

neurologue ou neuropédiatre

orthoptiste

 

Dyspraxie

 

 

 

Coffret intégrant une batterie d’épreuves à proposer lors des bilans effectués auprès d’enfants de 3,5 à 4,5 ans dans les écoles maternelles.