Gelée royale

La gelée royale est une sécrétion de glandes d’abeilles ouvrières âgées de 6 à 10 jours. Elle sert à alimenter les reines tout au long de leur existence ainsi que les larves au premier stade de leur développement.

Les études scientifiques sur la gelée royale ont principalement été effectuées in vitro et il est donc difficile d’établir quelle efficacité réelle elle peut avoir chez l’être humain. Néanmoins, une étude a démontré son effet protecteur sur les fonctions cognitives de souris exposées à une substance neurotoxique.

La gelée royale aurait globalement un effet stimulant, aiderait à surmonter certains états de stress, de fatigue, d’émotivité ou d’anxiété et aurait une influence positive sur l’activité intellectuelle (sur la mémoire par exemple).

La gelée royale est composée de :

– glucides (15 %)
– protides (de 18 % à 13 %)
– acides gras (de 3 % à 6 %)
– minéraux (1,5 %)
– vitamines (en particulier du groupe B, notamment la B1 et la B5)
– oligo-éléments
– acétylcholine.

L’innocuité de la gelée royale est établie sauf dans les cas d’allergies, en particulier au pollen. Il faut veiller à contrôler la provenance du produit car du plomb et des antibiotiques ont notamment été trouvés dans de la gelée royale importée d’Asie.

La gelée royale fraîche est extrêmement amère. Il existe des dragées contenant de la gelée royale lyophilisée plus agréables à ingérer.