Musicothérapie

MusicothérapieLa thérapie par la musique utilise les sons et les rythmes comme instruments pour accroître la créativité et traiter divers problèmes tels que l’anxiété, le stress et les difficultés d’apprentissage. Elle a notamment un effet bénéfique sur les capacités cognitives (attention, mémoire) ainsi que psychomotrices (agilité, coordination, mobilité) et socio-affectives. De plus, la musicothérapie a généralement tendance à améliorer l’humeur.

Il existe deux approches en musicothérapie à choisir selon l’affection et les objectifs de chacun :

La musicothérapie dite active

Elle privilégie des techniques d’intervention comme le chant, l’improvisation instrumentale ou gestuelle, la composition de chansons et l’exécution de mouvements rythmiques au son de la musique. Elle facilite l’expression de soi ;

La musicothérapie dite réceptive

Elle est basée sur l’écoute de la musique ou de sons. Elle peut aider à augmenter la concentration et la mémoire ainsi que stimuler la créativité.

La musicothérapie utilise certains effets et propriétés de la musique pour atteindre ses objectifs. Par exemple, le rythme permet de structurer le temps et de prendre conscience de son corps, où tout est rythme (battement du cœur, circulation sanguine, respiration, etc.). Certaines études émettent l’hypothèse que la musique facilite la formation des neurones et la régénération de nerfs cérébraux en adaptant la sécrétion d’hormones stéroïdiennes (comme le cortisol, la testostérone et les œstrogènes) qui sont importantes pour la plasticité cérébrale. En outre, écouter de la musique agréable libère de la dopamine.

Aucune connaissance musicale préalable n’est nécessaire pour suivre un traitement de musicothérapie.