Test de la pensée créative de Paul Torrance

Le test de la pensée créative de Paul Torrance est utilisé pour tester des enfants à haut potentiel.  Il s’applique uniquement aux enfants pouvant s’exprimer par écrit. 

Ce test est composé de 10 épreuves : 7 d’imagination verbale et 3 d’imagination figurée. Le temps est limité à 5 ou 10 minutes par item selon les épreuves. A la différence des tests de QI comme le WISC IV, ce genre de test privilégie l’imagination par rapport aux réponses formatées. Ainsi dans un test de QI, quand l’examinateur posera une question du type « en quoi une maison et une école se ressemblent », la réponse attendue sera « ce sont des bâtiments » ; alors que dans un test de créativité, il sera demandé «  dis-moi tout ce qui fait qu’une maison et une école se ressemblent » ce qui laissera la place à des réponses variées que le WISC IV aura éliminé car moins pertinentes.

Un exemple souvent repris de cette batterie de tests est celui de « la boîte en carton »: l’enfant énumère dans un temps limité toutes les utilisations possibles de cette boîte auxquelles il peut penser (pour y mettre un jouet, pour faire une maison, pour s’asseoir dessus, etc.).

Le test de la pensée créative de Paul Torrance est plus courant aux Etats-Unis mais il commence à être également utilisé en Europe pour tester des enfants à haut potentiel. Ce test est assez subjectif et il est très difficile d’en élaborer une cotation standard.