PEP-R

L’acronyme PEP-R correspond à Profil Psycho-Educatif Révisé. Ce test est principalement appliqué aux enfants de niveau préscolaire (soit de 6 mois à 7 ans, mais il peut théoriquement être utilisé jusqu’à 12 ans) lorsqu’ils présentent des troubles de développement, autisme inclus.

Le PEP-R étudie le comportement et le développement des enfants dans différentes disciplines par le biais de deux échelles :

L’échelle de développement du PEP-R

L’imitation : cette partie du test comprend 16 items qui évaluent à la fois les capacités d’imitation de l’enfant sur le plan tant verbal que moteur. L’examinateur montre des mouvements touchant la motricité globale, dit des termes que l’enfant doit répéter, etc. Selon les résultats, des méthodes d’enseignement pourront être conseillées (par exemple privilégier dans un premier temps l’imitation motrice avant d’envisager le langage).

La perception : 13 items vont permettre de tester les capacités perceptives visuelles et auditives. Etant donné que les enfants souffrant de troubles du spectre autistique connaissent généralement de grandes difficultés dans ce domaine, le test propose des items faciles comme suivre des bulles des yeux ou s’orienter en fonction de sons ainsi que d’autres un peu plus compliqués. Exemple : retrouver, parmi trois gobelets, celui qui cache un objet.

La motricité fine et globale : cette section du test est composée de 34 items (16 concernent la motricité fine et 18, la motricité globale). Elle évalue essentiellement les compétences indispensables à l’accession à l’autonomie. L’enfant doit effectuer des tâches variées telles que dévisser un couvercle, couper avec des ciseaux, monter des marches d’escalier, attraper un ballon, etc.

La coordination oculo-manuelle : ce sous-test compte 15 items. Ce sont les capacités à écrire et dessiner qui sont étudiées. Ainsi, il sera notamment demandé à l’enfant de colorier sans dépasser les lignes, recopier des formes ou empiler des cubes.

La performance cognitive et la cognition verbale : cette partie du test est composée de 53 items (26 pour la performance cognitive et 27 pour la cognition verbale). Dans ce sous-test, l’enfant devra, entre autres, désigner des parties du corps sur demande (nez, oreille, genou, etc.), retrouver un objet caché, compter et répéter des phrases.

Les termes d’évaluation pour cette échelle de développement sont : Réussite, Echec ou Emergence.

L’échelle de comportement du PEP-R

Cette échelle a pour propos d’identifier certains comportements caractéristiques des troubles du spectre autistique ainsi que d’en évaluer la sévérité.

L’échelle du développement est composée de 43 items qui comprennent l’étude du langage et des relations avec autrui, du jeu, de l’intérêt pour les choses matérielles et l’observation des réponses sensorielles.

Le PEP-R prend en considération les retards de développement mais aussi les comportements atypiques. De plus, ce test tente d’élaborer un programme éducatif personnalisé pour l’enfant testé. Il existe également un test pour les adolescents déjà diagnostiqués, l’AAPEP : profil psycho-éducatif pour adolescents et adultes qui permet d’évaluer le fonctionnement des personnes autistes dans différentes situations.