Trouble des conduites

Le trouble  des conduites se définit par des conduites répétitives et persistantes bafouant les droits fondamentaux d’autrui ou les règles sociales telles que :

–  Agressions envers les personnes ou des animaux
–  Violations graves
–  Destruction de biens matériels
–  Fraudes ou vols
–  Fugues, école buissonière.

Le trouble des conduites se déclare le plus souvent juste avant l’adolescence. Il peut toutefois se manifester dès l’âge de 5 ans (mais rarement après 16 ans). Les enfants atteints montrent généralement peu d’empathie envers les autres et ne ressentent pas de culpabilité ou de remords pour leurs actes.

En principe le trouble disparait à l’âge adulte, en particulier s’il est apparu tardivement.

Source : DSM-IV, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux.

Prévalence

Le trouble des conduites pourrait toucher environ 6 à 16% des garçons et 2 à 5% des filles (les statistiques varient selon le type de population considéré).

Cause

Ce trouble semble être favorisé par une prédisposition génétique ainsi que par des pratiques éducatives inadéquates.

C’est un trouble associé possible du TDA/H.