Signes d’alerte pour la dyscalculie

 


Signes de dyscalculie

  • Difficultés en calcul mental : peine à faire des calculs pourtant simples de type 8-2, 5+4, etc.
  • Difficultés d’apprentissage des tables : doit fournir des efforts bien plus conséquents que les autres élèves, pour apprendre ses tables d’addition ou de multiplication.
  • Absence ou presque de comptage sur les doigts : compte peu sur ses doigts alors que c’est important pour l’apprentissage de l’abstraction des nombres.
  • Difficultés en résolution de problèmes : montre une certaine lenteur à réussir des enigmes mathématiques. Ceci est notamment une conséquence d’un déficit en mémorisation des faits arithmétiques et des difficultés que l’élève connait pour suivre des procédures ou exécuter des stratégies de comptage (le problème est encore accentué, si l’enfant est également dyslexique car alors la lecture de l’énoncé complique la tâche d’autant).
  • Pas de «sens des nombres» : distingue difficilement parmi deux valeurs numériques laquelle est la plus petite ou la plus grande.
  • Aversion ou anxiété pour les cours de mathématiques : redoute ses cours de maths et cherche à les éviter.
  • Problème de graphisme et d’écriture : a généralement une écriture peu lisible (comme la plupart des enfants atteints de troubles « dys »).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *